• CEREDAS, L'HISTOIRE D'UN HOMME

  • Entreprise française, créée par un homme accompagné de sa femme et de ses deux fils, Ceredas est spécialisée dans la « Conception, la fabrication, le contrôle final et la mise sur le marché de dispositifs médicaux pour les personnes laryngectomisées et trachéotomisées, ainsi que les accessoires associés, et les services associés, le conseil, l'assistance et tiers-payant ».

    Alors que Ceredas a fêté, il y a quelques mois de cela, ses vingt ans, il nous a semblé intéressant d’évoquer, brièvement les évènements majeurs qui ont ponctué la vie de notre Société depuis sa naissance.

    Les années Robert Bezicot, ou la rencontre de l’ingéniosité, du savoir-faire, et de l’humanisme

    Des premières recherches à la création de l’ECH* CYRANOSE®

    En 1985, à l’âge de 48 ans, Robert Bezicot subit une ablation totale du larynx, suite à un cancer des cordes vocales. Pendant plusieurs années, il souffre de bronchites et trachéites à répétition, avec une permanente et désagréable impression de sécheresse respiratoire.

    Après des années de travail, il va mettre au point un dispositif en métal posé directement sur son trachéostome, ne laissant plus passer les poussières grâce à un épais filtre en mousse et recevant ses expectorations dans une double épaisseur de grille métallique.

    L’association métal/mousse permet de générer une condensation par différence de température et de conserver à la fois la chaleur et les minuscules particules d’eau de l’expiration pour les restituer à l’inspiration suivante.

    Nous sommes en 1991, le nez artificiel ou ECH* CYRANOSE® vient de naître…

    La caution des professionnels du monde médical, l’aval du Ministère de la Santé

    Très vite, de nombreux médecins attestent de l’importance de cette découverte. Il s’agit en effet de la solution la plus efficace, hygiénique, pratique, écologique et esthétique aux problèmes respiratoires et mutilants des personnes laryngectomisées. Une première étude vient rapidement confirmer leurs dires.

    Pour permettre la diffusion et le remboursement par la Sécurité Sociale de CYRANOSE®, Robert Bezicot, engage alors tous ses biens pour créer, le 17 novembre 1993, la société Ceredas.

    Une étude clinique vient confirmer, en 1994, les qualités attachées à CYRANOSE® et, dès 1995, l’accord de prise en charge à 100% par les organismes sociaux est délivré.

    La proximité, une vertu cardinale de l’entreprise

    Afin d’améliorer l’accessibilité à ce dispositif, Ceredas met en place un Service Tiers Payant dans le cadre d’un accord de référencement avec la CNAM et les CPAM de France, afin de permettre aux utilisateurs de ne pas avoir à avancer le montant de l’acquisition de leur dispositif, Ceredas se chargeant des démarches administratives, et assumant la gestion de trésorerie qui en découle.

    Ceredas institue également un service de suivi personnalisé de ses clients, soit à distance dans le cadre d’une Assistance Clientèle Technico-commerciale, soit dans le cadre de l’organisation de visites à domicile des Conseillers Technico-commerciaux, eux-mêmes laryngectomisés et utilisateurs de CYRANOSE®.

    De nouveaux locaux, des ambitions nouvelles

    Parallèlement, l’activité de la société s’étend sur le marché français, tandis qu’une nouvelle entité de production devient nécessaire.

    En 1998, Ceredas déménage et s’installe dans de nouveaux locaux, en établissant son siège social au 191 rue Adolphe Pajeaud 92160 Antony France. Ces nouveaux locaux permettent la création d’un véritable laboratoire de production.

    L’entreprise travaille alors à sa propre restructuration afin d’envisager toutes les améliorations susceptibles de contribuer à la transition entre une culture » artisanale » et une véritable culture « industrielle ».

    L’innovation en mouvement, l’ouverture à l’international

    Une Société qui change de dimension

    Devant le succès rencontré sur le marché français, Ceredas se réorganise en Conseil de Surveillance et Directoire. Robert Bezicot n’intervenant plus qu’en tant que Président du Conseil de Surveillance de l’entreprise, les responsabilités de gestion étant alors confiées au Directoire, composé de ses deux fils Éric et Patrick Bezicot.

    Une reconnaissance grandissante au-delà des frontières

    Prise en charge par l’INAMI en Belgique, essais cliniques prometteurs au Québec… CYRANOSE® s’affirme hors de l’hexagone.

    La naissance de nouveaux dispositifs médicaux

    Sur le plan national, Ceredas annonce, en 2005, la sortie d’un nouveau dispositif médical, la protection trachéale jetable TRACHEOCLEAN™, destinée à la phase post-opératoire des soins apportés aux personnes laryngectomisées et aux trachéotomisées.

    En 2006, c’est l’apparition d’un nouveau CYRANOSE®, plus petit, plus léger, plus confortable.

    Cette annonce s’accompagne de la présentation d’une nouvelle Charte Graphique, de nouveaux logos et d’une nouvelle signature de marque, un travail réalisé sur la base d’une véritable étude identitaire qui a permis de formaliser en amont une Charte d’Entreprise.

    Quant à la protection trachéale jetable TRACHEOCLEAN™, elle reçoit un « Avis Favorable du GERES ».

    De CYRANOSE® à CYRANOSE® GLOBAL SYSTEM

    En 2011, Ceredas lance la gamme de dispositifs médicaux CYRANOSE® GLOBAL SYSTEM qui complète l’utilisation de CYRANOSE® et réunit :

    • Un calibreur et support de Trachéostome : CYTUBEMAJOR™
    • Un calibreur de trachéostome en silicone : CYGRIPONE™
    • Une valve mains libres : CYVALVEFREEDOM™
    • Un adaptateur universel : CYADAPTOR™
    • Le Nez Artificiel ou ECH* : CYRANOSE®
    • Une Protection pour la douche : TRACHEODOUCHE™

    Suite à l’avis favorable de la Haute Autorité de Santé soulignant » la place indiscutable de CYRANOSE® dans la stratégie thérapeutique », la gamme CYRANOSE® GLOBAL SYSTEM est enregistrée sous nom de marque à la LPPR (Liste des Produits et Prestations Remboursables) et est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie (CNAMTS).

    L’année 2011 marque également l’intégration à l’offre Ceredas, en exclusivité sur le territoire français, de la gamme d’implants phonatoires Blom-Singer®, fabriqués par la société américaine Inhealth® Technologies.

    Un pas de plus vers le développement international

    Ceredas poursuit parallèlement sa démarche à l’export, notamment aux USA après enregistrement de ses dispositifs médicaux auprès de la Food and Drug Administration, et dans le cadre de la signature d’un contrat de distribution avec la société américaine Inhealth® pour la distribution de la protection trachéale jetable TRACHEOCLEAN™ et avec la société Lauder pour la distribution de la protection trachéale jetable TRACHEOCLEAN™ et de tous les dispositifs médicaux de la gamme CYRANOSE® GLOBAL SYSTEM.

    L’Education Thérapeutique, partie intégrante des gènes de Ceredas

    Le concept d’Education Thérapeutique et sa définition

    L’Education Thérapeutique, telle que la définit un rapport de l’OMS publié en 1996, a pour but d’aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Elle participe donc à l’amélioration de la santé de ces patients, mais vise aussi à leur offrir, ainsi qu’à leurs proches, une meilleure qualité de vie.

    Historiquement, en France, dans le cadre du plan cancer initié par la Présidence de la République en 2003, le Pr Jean-Pierre Grünfeld a été missionné pour donner un nouvel élan à la lutte contre le cancer, et la mise en place d’un Programme d’Education Thérapeutique, afin de répondre au manque d’information des patients.

    Ceredas, reconnue, tant par le corps médical que par les organismes de santé français, pour ses connaissances sur l’environnement social et médical lié à la laryngectomie, et pour ses compétences dans la démarche d’assistance et de conseil auprès des personnes laryngectomisées, ne pouvait rester à l’écart d’une telle démarche.

    Ceredas, partie prenante dans le programme d’Education Thérapeutique

    Ceredas a donc proposé d’intégrer ce véritable mouvement de fond en faveur d’une Education Thérapeutique bien comprise. Cela, en proposant un partage des connaissances et compétences formalisées par l’entreprise dans le cadre de modules d’information et de formation liés aux pratiques de la Société, lors des visites effectuées depuis des années au domicile des patients par les Conseillers techniques Ceredas, ou dans l’environnement hospitalier comme en ville.

    La rencontre avec le Professeur Emmanuel Babin, Chef de Pôle de Chirurgie du CHU de Caen, a permis à Ceredas de franchir une étape supplémentaire dans le cadre du projet PETAL dans lequel Ceredas peut assurer la transmission des connaissances et des compétences nécessaires à la bonne utilisation des dispositifs médicaux distribués par l’entreprise.

    Le mannequin eb², un support pédagogique pratique et visuellement parlant

    Cette transmission est envisagée, en complément des données documentaires importantes mise à la disposition du plus grand nombre, par l’utilisation d’un outil unique et innovant, lié à l’Education Thérapeutique après laryngectomie totale, développé en interne par Ceredas.

    Ce mannequin eb², actuellement testé par le Professeur Emmanuel Babin et ses équipes, est composé d’un bloc amovible comportant un trachéostome, d’un œsophage et sa trachée, d’une fistule trachéo-oesophagienne, et d’une ouverture dans le dos afin de pouvoir visualiser chacun des composants. Il permet d’acquérir les gestes de soins, de mise en place, et de dépose des principaux dispositifs médicaux nécessaires à la réhabilitation pulmonaire et phonatoire.

    Une démarche dans le droit fil de l’engagement «historique» Ceredas

    Cette démarche de transmission des connaissances et des compétences nécessaires à la bonne utilisation des dispositifs médicaux distribués par l’entreprise, visant à promouvoir la démarche d’Education Thérapeutique des Professionnels de la Santé, s’inscrit tout naturellement dans le droit fil des efforts inlassablement menés en véritable pionnier » par Robert Bezicot, fondateur de notre Société, puis de ses fils, afin d’améliorer au quotidien la qualité de vie des personnes laryngectomisées. Là encore, le « supplément d’âme » qui caractérise l’entreprise dans toutes ses actions depuis l’origine, donne sa pleine mesure.

    En conclusion, si l’on voulait résumer en quelques lignes l’histoire de la société, l’on pourrait dire que, depuis plus de 20 ans, l’entreprise a toujours eu pour ambition de satisfaire en tous points patients, professionnels de santé et acteurs institutionnels de l’univers médical, justifiant ainsi la promesse qui sous-tend toute son action : Bien Vivre avec Ceredas.

    *ECH : Echangeur de Chaleur et d’Humidité